Projet ERASMUS + 2019-2021

Détails
Catégorie : Description du projet
Publication : lundi 3 February 2020 07:54
Écrit par lethier
Affichages : 96

Logo projet erasmus

Coordonnatrice française:          Tatiana LETHIER, professeure des écoles spécialisée ASH option F

Adjointes-coordonnatrices :               Laure LEGRAND, professeure certifiée d'anglais

                                                               Aude MORINO, professeure certifiée de SVT

                                                               Mélodie SASTRE, professeur des écoles spécialisée

Intitulé : «  Reduce our own foodprint seeding local vegetables »

« REDUIRE SON EMPREINTE ALIMENTAIRE EN SEMANT DES LEGUMES LOCAUX »

Enseignants faisant parti du comité de pilotage : Jean-Pierre BERRUYER, Amandine CARDINAL professeurs d'EPS, Mélodie SASTRE, professeuer des écoles en SEGPA, Elodie BERGER, Valérie THOMAS, professeures certifiées d’anglais, Sylvie SEYLLER, professeure certifiée de français, Frédérique ENFRAIS, CPE, Carole TERPEREAU, professeure certifiée de mathématiques + ,Nathalie FRIANT, professeure des écoles spécialisée,équipe de direction

Autres partenaires : Anne-Lise GERMAIN, AVS à la retraite , Nathalie FRIANT, professeure des écoles spécialisée

Pays partenaires : Espagne (Navàs près de Barcelone), Italie (Civitavecchia près de Rome), Lettonie (Lielvarde près de Riga)

Période de mise en œuvre du projet : septembre 2019 à septembre 2021

Classes concernées : 4ème et 3ème SEGPA( Section d’enseignements généraux et professionnels adaptés) / 4ème et 3ème généraux

DESCRIPTION : résumé du projet

Pour la 2ème fois au collège Jean Rostand de Draguignan, les élèves de 4ème et 3ème SEGPA ont la chance et l’opportunité de participer à un projet européen ERASMUS + qui pourra permettre notamment la mobilité de 15 élèves de SEGPA minimum en Europe dans les pays partenaires . Aussi du 4 au 10 avril 2021 nous accueillerons tous nos partenaires européens à Draguignan lors du festival de la Terre organisé en Dracénie. Pour ce nouveau projet nous avons choisi de travailler avec tous les élèves du collège pour favoriser notamment la collaboration entre enseignants et élèves. De nombreux professeurs se sont montrés volontaires pour renouveler cette expérience riche en échange de pratique et en développement de partenariats en Europe. C’est pourquoi au moins 15 élèves de 4ème /3ème générale pourront aussi partir en échange scolaire ERASMUS +.

Le thème choisi est l’ENVIRONNEMENT plus précisément l’EMPREINTE ALIMENTAIRE :

 L'empreinte alimentaire est le résultat de tout ce qu'il faut pour obtenir notre nourriture de la ferme à notre assiette. Nombre de ces processus sont invisibles pour les consommateurs et ils pèsent lourdement sur notre sol, notre air et notre eau, ainsi que sur les travailleurs et les communautés environnantes. La modification de l'empreinte alimentaire de nos étudiants et de notre communauté fournira tous les nouveaux outils pour devenir plus autonome et faire face aux défis futurs.

Les 4 pays vont partager différentes expériences dans les différents domaines de l'enseignement et de l'apprentissage du travail entre pairs et ils ont la volonté de développer ces compétences. Les thèmes du projet ont été valorisés dans différents domaines, tels que l’employabilité, l’éducation et la mondialisation.

L’inclusion sociale a été le premier sujet à l’esprit car la culture de légumes dans nos jardins permet une meilleure relation entre enseignants et étudiants. De plus, notre programme de mentorat incluant des familles en risque d'exclusion sociale diffusera mieux notre projet dans les communautés. Les bénéficiaires du projet sont donc les étudiants, les écoles, les enseignants, les familles, les parties prenantes et les lieux d’activité dans lesquels nos étudiants mettront en œuvre les connaissances acquises.

De plus, il y aura des étudiants ayant des besoins éducatifs particuliers (SEGPA) qui, grâce au projet, atteindront leur plein potentiel et auront l'occasion d'améliorer certaines compétences. Nous avons défini 5 champs d’action sur lesquels travailler : la culture de semences locales, la construction d’une serre, un programme de mentorat, la création de fiches techniques et la collecte de nos propres semences locales.

Nous atteindrons ces objectifs par le biais d’un certain nombre d’activités comportant une première phase dans chaque école et une deuxième, internationalisée, à effectuer dans les quatre échanges d'étudiants à court terme, un dans chaque école. Lors de chaque échange, il y aura des activités qui constitueront le point culminant et le résumé de celles réalisées au cours des mois précédents dans chaque école. Un temps sera aussi consacré à la connaissance des lieux (ville, région, etc.).

De son côté le collège Jean Rostand a décidé de travailler plus particulièrement sur la PERMACULTURE et nous mettons tout en œuvre pour créer un jardin potager en permaculture associé à une mare nous permettant de développer l’aquaponie, à un hôtel à insectes pour favoriser la pollinisation et la lutte biologique contre les insectes ravageurs et à une serre domotisée pour favoriser la pousse de nos semences locales.

Ainsi nous avons commencé à monter des partenariats avec des collectivités territoriales, associations, producteurs, commerçants et entreprises sensibles à l’environnement qui sont dans une démarche de réduction de leur empreinte écologique afin qu’ils nous apportent leurs connaissances dans ce domaine et dans l’agriculture biologique en général.

Pendant ces deux années, les enseignants vont :

- échanger autour des pratiques et des pédagogies dans l'enseignement

- partager des connaissances de partenariats et d'organismes

- travailler en équipe entre coordonnateurs pour réaliser un projet commun.

Pour les élèves il s’agira en particulier d’échanger autour de leur culture, de l’environnement et de l’orientation professionnelle. Ce projet permettra de faciliter la transition des élèves dans le monde du travail en terme aussi d’ouverture européenne. C'est une expérience qui va leur permettre de se confronter à "l'autre" (sous tous ses aspects) et de développer une certaine autonomie.

Lors de chaque mobilité (et lors de l’accueil de nos partenaires européens) des activités et ateliers seront proposées aux élèves. La langue de communication sera l’anglais et les nombreuses activités communes permettront aussi de développer les compétences langagières de nos élèves

13/10/19 au 18/10/19

Espagne, Navas

12/01/20 au 18/01/20

Espagne, Navas

10/05/20 au 16/05/20

Lettonie, Lielvarde

4/10/20 au 10/10/20

Italie, Civitavecchia

4/04/21 au 10/04/21

Draguignan, France